Voir l'état des eaux et son évolution - rivières et aquifères

A partir des données brutes mises à la disposition du public, des citoyens élaborent et partagent une information indépendante sur l'état de l'environnement

ACCUEIL
VOIR L'ETAT DES EAUX
COIN CALCUL
AGIR POUR L'EAU
LES SOUTIENS
Contact
Qualité générale
Micropolluants chimiques
Quantité
Vie aquatique
Les cartes interactives

La contamination chimique des sédiments et des matières en suspension en aval de 13 grands cours d’eau (2) : les substances recherchées et les substances quantifiées dans les matières en suspension pour la période 2000 à 2008


L’aval d’un cours d’eau draine vers la mer toutes les pollutions particulaires persistantes de son bassin versant.
Les substances qui s’adsorbent sur les particules des sédiments ou des matières en suspension sont des substances qui sont plutôt peu solubles dans l'eau. Elles appartiennent à toutes les familles de substances chimiques, mais plus particulièrement aux métaux, PCB et HAP. La contamination des particules solides des rivières donne donc une assez bonne image des pratiques passées et actuelles des secteurs industriels et domestiques, et dans une moindre mesure du secteur agricole.

Les stations de mesure ont été sélectionnées pour leur position en aval et leur richesse relative en données (les fiches stations ne précisant pas les supports qui sont renseignés, on a parfois très peu de données sur l’un ou l’autre des supports).
Elles sont au nombre de 15 réparties du mieux possible en fonction des données disponibles sur l’ensemble du territoire :
On pourra ainsi comparer les stratégies de recherche des substances chimique pour ces différentes stations, en particulier les nombres et les familles des substances recherchées, les périodes, la régularité et la fréquence des recherches ainsi que le niveau des LQ utilisées. On pourra aussi comparer les résultats, dans la mesure où les recherches sont comparables et les supports identiques.

Méthode

Dans le cas des sédiments et des MES, seule la contamination peut être observée, les données de toxicité homogènes et exploitables n'étant disponibles que pour l'eau.

Les données ont été téléchargées à partir des sites de téléchargement des 6 agences de l’eau, pour les supports sédiments et matières en suspension (voir portail Eaufrance).

Pour les fractions des MES, dans un souci de garder le maximum d’information, Eau-Evolution a choisi de conserver toutes les données disponibles à savoir :
-Rhône-Méditerranée, Loire-Bretagne et Seine-Normandie, les MES brutes.
-Rhin-Meuse, la fraction "particules < 2mm".
-Adour-Garonne, la fraction "particules < 20µm" (20 µm =0,02mm).
-Artois-Picardie : les résultats sont présentés sur le support MES, mais sans précision sur la fraction mesurée car elle n’est pas disponible dans les fichiers téléchargés.

Concernant l’élaboration des graphiques pour la station de Montjean-sur-Loire, on a supprimé 1 prélèvement de MES qui ne comportait qu’une seule molécule recherchée.

Pour les PCB, les codes remarques présents dans les fichiers font référence à des LQ (code remarque 10) ou à des LD (code remarque 2) selon les bassins et pour un même bassin selon les années :
  • Artois-Picardie : 10 et 1
  • Rhin-Meuse : 10 et 1
  • Seine-Normandie : 10 et 1
  • Loire-Bretagne : 2 et 1
  • Adour-Garonne : 2 et 1
  • Rhône-Méditerranée : 2 et 1 en 2002, 2003, 2004, 2005 et 2006. Mais 10 et 1 en 2000, 2001, 2007 et 2008
(19 codes remarques "7" sont présents dans l’ensemble su jeu de données sur les MES, soit seulement 0,04% des codes remarques "2", et ne concernent pas les PCB).
Compte tenu des niveaux équivalents ou même supérieurs à ceux trouvés pour le code 10 pour une même substance, il semble que le code 2 corresponde plutôt à une LQ qu’à une LD, surtout quand ce code 2 est explicitement associé au signe " < ", et que l’on ne présente que des codes égaux à " < " ou " = " (voir l’article Petit lexique pour comprendre les données sur l’eau).
Eau-Evolution présentera donc, en l’absence de précisons complémentaire, les limites comme étant toutes des LQ. Le lecteur se reportera si besoin aux valeurs par bassin ci-dessus.
Pour une bonne interprétation, il faut aussi savoir que les données téléchargées ne permettent malheureusement de connaitre les LQ des analyses que lorsque le résultat n’est pas quantifié !

Sur la question des doublons, à savoir une même substance chimique recherchée deux fois ou plus à la même date sur la même station, notre stratégie est, sauf cas particuliers, la suivante : privilégiant le point de vue patrimonial et non réglementaire sur l'état des eaux, il nous importe finalement peu que ces doublons soient liés à tel ou tel producteur ou réseau de données. Donc tant mieux si la même substance est recherchée deux fois à la même date. Il faut juste s'assurer que l'on ne la compte pas deux fois dans les nombres de substances quantifiées ou les nombres de substances recherchées. Pour cela, on élimine les doublons en conservant en priorité la valeur quantifiée maximale s'il y a des valeurs quantifiées, et on rassemble toutes les mesures effectuées à la même date comme faisant partie du même prélèvement sur la station concernée.

Pour tous les détails nécessaires sur la méthode, les termes utilisés et la signification des calculs effectués concernant la contamination et la qualité de la recherche, voir l'article Comment Eau-Evolution évalue les contaminations chimiques et la toxicité.

Résultats

De façon à faciliter les comparaisons, les échelles sont les mêmes pour toutes les stations et pour les mêmes types de graphique, 0 à 350 pour le nombre de substances recherchées et 0 à 48 pour le nombre de substances quantifiées.

La contamination des MES

Bassin Artois-Picardie

La Somme à Cambron

Pas de données disponibles à ce jour (avril 2009) sur les MES entre 2000 et 2008.

L’Escaut à Fresnes-sur-Escaut

Pas de données disponibles à ce jour (avril 2009) sur les MES entre 2000 et 2008.

Bassin Rhin-Meuse

Le Rhin à Gambsheim

On dispose de 13 prélèvements pour la période 2000 à 2008, tous effectués en 2007. Ci-dessous le nombre de substances chimiques recherchées dans chaque prélèvement de MES, avec les détails par famille :



Les nombres de substances recherchées vont de 81 pour les pesticides, 19 pour les HAP, 12 pour les PCB, 54 à 55 pour les autres substances chimiques de synthèse et 25 pour les métaux.

Le nombre des substances recherchées, ainsi que le choix des LQ utilisées, ont un impact direct sur les nombres de substances chimiques quantifiées, au total ou par famille, dans chaque prélèvement d'eau :



On constate que sur la période 2000-2008, jusqu'à 36 substances chimiques différentes sont quantifiées ensemble dans un même prélèvement. Les familles concernées sont :
Les pesticides (jusqu’à 3 simultanément), les HAP (jusqu'à 13 simultanément), les PCB (aucun), les autres substances synthétiques (jusqu'à 3 simultanément) et les métaux (jusqu’à 19 simultanément).

Ci-dessous le détail des 45 substances différentes qui ont été quantifiées sur cette période, avec leurs concentrations maximales quantifiées :
  • Pesticides : Anthraquinone 130 µg/kg, Diuron 1 µg/kg, n-Butyl Phtalate 410 µg/kg, Perméthrine 50 µg/kg, Tributylétain 25 µg/kg
  • HAP : Anthracène 280 µg/kg, Benzo(a)anthracène 340 µg/kg, Benzo(a)pyrène 370 µg/kg, Benzo(b)fluoranthène 350 µg/kg, Benzo(g,h,i)pérylène 310 µg/kg, Benzo(k)fluoranthène 190 µg/kg, Chrysène 620 µg/kg, Dibenzo(a,h)anthracène 30 µg/kg, Fluoranthène 810 µg/kg, Fluorène 10 µg/kg, Indéno (123cd) pyrène 200 µg/kg, Méthyl-2-Naphtalène 40 µg/kg, Phénanthrène 280 µg/kg, Pyrène 860 µg/kg
  • Autres substances synthétiques : Dibutylétain 33 µg/kg, Ethyl hexyl phtalate 2500 µg/kg, Tétrabutylétain 23 µg/kg
  • Métaux : Aluminium 43000 mg/kg, Antimoine 2,3 mg/kg, Arsenic 15 mg/kg, Baryum 200 mg/kg, Béryllium 1,2 mg/kg, Bore 76 mg/kg, Cadmium 0,57 mg/kg, Chrome 67 mg/kg, Cobalt 19 mg/kg, Cuivre 54 mg/kg, Etain 5,2 mg/kg, Fer 28000 mg/kg, Manganèse 730 mg/kg, Mercure 0,25 mg/kg, Molybdène 2 mg/kg, Nickel 41 mg/kg, Plomb 95 mg/kg, Sélénium 4 mg/kg, Tellurium 3,5 mg/kg, Titane 500 mg/kg, Uranium 14 mg/kg, Vanadium 65 mg/kg, Zinc 160 mg/kg
Toujours sur cette période, le total des HAP quantifiés par prélèvement atteint le maximum de 4648 µg/kg.

La Meuse à Ham-sur-Meuse

On dispose de 85 prélèvements pour la période 2000 à 2008. Ci-dessous le nombre de substances chimiques recherchées dans chaque prélèvement de MES, avec les détails par famille :



Les nombres de substances recherchées vont de 14 à 16 pour les pesticides, 16 à 17 pour les HAP, 7 à 10 pour les PCB, 3 à 7 pour les autres substances chimiques de synthèse et 0 à 8 pour les métaux.

Le nombre des substances recherchées, ainsi que le choix des LQ utilisées, ont un impact direct sur les nombres de substances chimiques quantifiées, au total ou par famille, dans chaque prélèvement d'eau :



On constate que sur la période 2000-2008, jusqu'à 40 substances chimiques différentes sont quantifiées ensemble dans un même prélèvement. Les familles concernées sont :
Les pesticides (jusqu’à 7 simultanément), les HAP (jusqu'à 15 simultanément), les PCB (jusqu'à 9 simultanément), les autres substances synthétiques (jusqu'à 2 simultanément) et les métaux (jusqu’à 8 simultanément).

Ci-dessous le détail des 52 substances différentes qui ont été quantifiées sur cette période, avec leurs concentrations maximales quantifiées :
  • Pesticides : DDD 24' 3,5 µg/kg, DDD 44' 4,5 µg/kg, DDE 24' 7,7 µg/kg, DDE 44' 1,1 µg/kg, DDT 44' 6 µg/kg, Endosulfan alpha 5 µg/kg, Endosulfan bêta 1,4 µg/kg, Hexachlorobenzène 3 µg/kg, Hexachlorocyclohexane alpha 4 µg/kg, Hexachlorocyclohexane bêta 12 µg/kg, Hexachlorocyclohexane delta 1,3 µg/kg, Hexachlorocyclohexane gamma 1,1 µg/kg, Naphtalène 7730 µg/kg, Trichlorobenzène-1,2,4 11 µg/kg
  • HAP : Acénaphtène 2060 µg/kg, Anthracène 2520 µg/kg, Benzo(a)anthracène 8440 µg/kg, Benzo(a)pyrène 9220 µg/kg, Benzo(b)fluoranthène 7260 µg/kg, Benzo(g,h,i)pérylène 5330 µg/kg, Benzo(k)fluoranthène 3860 µg/kg, Chrysène 7420 µg/kg, Dibenzo(a,h)anthracène 2310 µg/kg, Fluoranthène 14350 µg/kg, Fluorène 7930 µg/kg, Indéno (123cd) pyrène 5070 µg/kg, Méthyl-2-Fluoranthène 730 µg/kg, Méthyl-2-Naphtalène 10880 µg/kg, Phénanthrène 17790 µg/kg, Pyrène 18570 µg/kg
  • PCB : PCB 101 29 µg/kg, PCB 118 23,1 µg/kg, PCB 126 45 µg/kg, PCB 138 49 µg/kg, PCB 153 40 µg/kg, PCB 169 11 µg/kg, PCB 180 26 µg/kg, PCB 28 17,7 µg/kg, PCB 52 27 µg/kg, PCB 77 27 µg/kg
  • Autres substances synthétiques : Hexachlorobutadiène 1 µg/kg, Mono-méthyl-tétrachlorodiphénylméthane 264 µg/kg, Trichlorobenzène-1,2,3 3,3 µg/kg, Trichlorobenzène-1,3,5 3,7 µg/kg
  • Métaux : Arsenic 297 mg/kg, Cadmium 3,3 mg/kg, Chrome 117,1 mg/kg, Cuivre 87 mg/kg, Mercure 0,8 mg/kg, Nickel 87,5 mg/kg, Plomb 96,7 mg/kg, Zinc 906,2 mg/kg
Toujours sur cette période, le total des HAP quantifiés par prélèvement atteint le maximum de 123010 µg/kg.

La Moselle à Sierk

On dispose de 96 prélèvements pour la période 2000 à 2008. Ci-dessous le nombre de substances chimiques recherchées dans chaque prélèvement de MES, avec les détails par famille :



Les nombres de substances recherchées vont de 14 à 81 pour les pesticides, 16 à 19 pour les HAP, 10 à 12 pour les PCB, 3 à 55 pour les autres substances chimiques de synthèse et 0 à 8 pour les métaux.

Le nombre des substances recherchées, ainsi que le choix des LQ utilisées, ont un impact direct sur les nombres de substances chimiques quantifiées, au total ou par famille, dans chaque prélèvement d'eau :



On constate que sur la période 2000-2008, jusqu'à 34 substances chimiques différentes sont quantifiées ensemble dans un même prélèvement. Les familles concernées sont :
Les pesticides (jusqu’à 5 simultanément), les HAP (jusqu'à 17 simultanément), les PCB (jusqu'à 10 simultanément), les autres substances synthétiques (jusqu'à 3 simultanément) et les métaux (jusqu’à 8 simultanément).

Ci-dessous le détail des 61 substances différentes qui ont été quantifiées sur cette période, avec leurs concentrations maximales quantifiées :
  • Pesticides : Anthraquinone 80 µg/kg, Chlorpyriphos-éthyl 28 µg/kg, DDD 24' 6 µg/kg, DDE 24' 1,8 µg/kg, DDE 44' 2 µg/kg, Diuron 8 µg/kg, Endosulfan alpha 1,2 µg/kg, Hexachlorobenzène 3 µg/kg, Hexachlorocyclohexane alpha 4,6 µg/kg, Hexachlorocyclohexane bêta 8,9 µg/kg, Hexachlorocyclohexane gamma 9,4 µg/kg, Isoproturon 11 µg/kg, Naphtalène 10 690 µg/kg, n-Butyl Phtalate 530 µg/kg, Simazine 16 µg/kg, Terbuthylazine 3 µg/kg, Tributylétain 8 µg/kg, Trichlorobenzène-1,2,4 4 µg/kg
  • HAP : Acénaphtène 21180 µg/kg, Acénaphtylène 2100 µg/kg, Anthracène 9330 µg/kg, Benzo(a)anthracène 14120 µg/kg, Benzo(a)pyrène 13060 µg/kg, Benzo(b)fluoranthène 11030 µg/kg, Benzo(g,h,i)pérylène 8140 µg/kg, Benzo(k)fluoranthène 6200 µg/kg, Chrysène 10400 µg/kg, Dibenzo(a,h)anthracène 970 µg/kg, Fluoranthène 35580 µg/kg, Fluorène 22100 µg/kg, Indéno (123cd) pyrène 9940 µg/kg, Méthyl-2-Fluoranthène 460 µg/kg, Méthyl-2-Naphtalène 93660 µg/kg, Phénanthrène 39620 µg/kg, Pyrène 26840 µg/kg
  • PCB : PCB 101 43 µg/kg, PCB 118 44 µg/kg, PCB 126 20 µg/kg, PCB 138 67 µg/kg, PCB 153 81 µg/kg, PCB 169 15 µg/kg, PCB 180 60 µg/kg, PCB 28 46 µg/kg, PCB 52 91 µg/kg, PCB 77 26 µg/kg
  • Autres substances synthétiques : Dibutylétain 28 µg/kg, Ethyl hexyl phtalate 1100 µg/kg, Mono-méthyl-tétrachlorodiphénylméthane 220 µg/kg, Trichlorobenzène-1,3,5 13,3 µg/kg, Triphénylétain 330 µg/kg
  • Métaux : Aluminium 100000 mg/kg, Arsenic 43,1 mg/kg, Cadmium 19,4 mg/kg, Chrome 330 mg/kg, Cuivre 331 mg/kg, Fer 52000 mg/kg, Manganèse 2100 mg/kg, Mercure 42,1 mg/kg, Nickel 113 mg/kg, Plomb 449,8 mg/kg, Zinc 2250 mg/kg
Toujours sur cette période, le total des HAP quantifiés par prélèvement atteint le maximum de 319760 µg/kg.

Bassin Rhône-Méditerranée

Le Rhône à Chasse-sur-Rhône

On dispose de 31 prélèvements pour la période 2000 à 2008. Ci-dessous le nombre de substances chimiques recherchées dans chaque prélèvement de MES, avec les détails par famille :



Les nombres de substances recherchées vont de 13 à 185 pour les pesticides, 18 à 19 pour les HAP, 12 à 16 pour les PCB, 87 à 116 pour les autres substances chimiques de synthèse et 0 à 13 pour les métaux.

Le nombre des substances recherchées, ainsi que le choix des LQ utilisées, ont un impact direct sur les nombres de substances chimiques quantifiées, au total ou par famille, dans chaque prélèvement d'eau :



On constate que sur la période 2000-2008, jusqu'à 46 substances chimiques différentes sont quantifiées ensemble dans un même prélèvement. Les familles concernées sont :
Les pesticides (jusqu’à 3 simultanément), les HAP (jusqu'à 17 simultanément), les PCB (jusqu'à 5 simultanément), les autres substances synthétiques (jusqu'à 17 simultanément) et les métaux (jusqu’à 10 simultanément).

Ci-dessous le détail des 75 substances différentes qui ont été quantifiées sur cette période, avec leurs concentrations maximales quantifiées :
  • Pesticides : Biphényle 19 µg/kg, Hexachlorobenzène 510 µg/kg, Naphtalène 114 µg/kg, Phoxime 47 µg/kg, Trichlorobenzène-1,2,4 4 µg/kg
  • HAP : Acénaphtène 18 µg/kg, Acénaphtylène 60 µg/kg, Anthracène 72 µg/kg, Benzo (a) Anthracène 271 µg/kg, Benzo (a) Pyrène 400 µg/kg, Benzo (b) Fluoranthène 378 µg/kg, Benzo (ghi) Pérylène 250 µg/kg, Benzo (k) Fluoranthène 270 µg/kg, Chrysène 534 µg/kg, Dibenzo (ah) Anthracène 90 µg/kg, Fluoranthène 752 µg/kg, Fluorène 19 µg/kg, Indéno (123c) Pyrène 184 µg/kg, Méthyl-2-Fluoranthène 165 µg/kg, Méthyl-2-Naphtalène 384 µg/kg, Phénanthrène 232 µg/kg, Pyrène 1030 µg/kg
  • PCB : PCB 101 40 µg/kg, PCB 118 15 µg/kg, PCB 138 50 µg/kg, PCB 153 80 µg/kg, PCB 170 20 µg/kg, PCB 180 50 µg/kg
  • Autres substances synthétiques : Benzène 13 µg/kg, Bromobenzène 700 µg/kg, Chloroaniline-2 20 µg/kg, Chloroforme 17 µg/kg, Chlorotoluène-2 400 µg/kg, Chlorure de Benzyle 16 µg/kg, Dibutylétain 24 µg/kg, Dichloréthane-1,2 3 µg/kg, Dichloroaniline-2,4 116 µg/kg, Dichloroaniline-3,5 400 µg/kg, Dichlorobenzène-1,2 5 µg/kg, Dichlorobenzène-1,3 4 µg/kg, Dichlorobenzène-1,4 7 µg/kg, Dichlorophénol-3,5 21 µg/kg, Ethyl hexyl phtalate 20 114 µg/kg, Ethylbenzène 31 µg/kg, Hexachlorobutadiène 2 µg/kg, Isopropylbenzène 500 µg/kg, Nonylphénols 1100 µg/kg, Octylphénols 120 µg/kg, Tétrabutylétain 28 µg/kg, Tétrachloréthane-1,1,2,2 7 µg/kg, Tétrachloréthylène 30 µg/kg, Tétrachlorobenzène-1,2,3,4 1 µg/kg, Tétrachlorobenzène-1,2,3,5 12 µg/kg, Tétrachlorobenzène-1,2,4,5 9 µg/kg, Tétrachlorophénol-2,3,4,5 57 µg/kg, Tétrachlorophénol-2,3,4,6 172 µg/kg, Toluène 212 000 µg/kg, Trichloréthane-1,1,1 0,4 µg/kg, Trichloréthylène 10 µg/kg, Trichloroaniline-2,4,6 2 600 µg/kg, Trichlorobenzène-1,2,3 1 µg/kg, Trichlorobenzène-1,3,5 300 µg/kg, Trichlorophénol-2,3,5 12 µg/kg, Xylène-ortho 25 µg/kg, Xylène-para 85 µg/kg
  • Métaux : Arsenic 27,5 mg/kg, Baryum 325 mg/kg, Bore 53,2 mg/kg, Cadmium 1 mg/kg, Chrome 110,6 mg/kg, Cuivre 66,9 mg/kg, Mercure 0,3 mg/kg, Nickel 61,4 mg/kg, Plomb 39 mg/kg, Zinc 225,8 mg/kg
Toujours sur cette période, le total des HAP quantifiés par prélèvement atteint le maximum de 3772 µg/kg.

Le Rhône à Arles

On dispose de 51 prélèvements pour la période 2000 à 2008. Ci-dessous le nombre de substances chimiques recherchées dans chaque prélèvement de MES, avec les détails par famille :



Les nombres de substances recherchées vont de 13 à 185 pour les pesticides, 18 à 19 pour les HAP, 12 à 16 pour les PCB, 87 à 116 pour les autres substances chimiques de synthèse et 0 à 13 pour les métaux.

Le nombre des substances recherchées, ainsi que le choix des LQ utilisées, ont un impact direct sur les nombres de substances chimiques quantifiées, au total ou par famille, dans chaque prélèvement d'eau :



On constate que sur la période 2000-2008, jusqu'à 48 substances chimiques différentes sont quantifiées ensemble dans un même prélèvement. Les familles concernées sont :
Les pesticides (jusqu’à 7 simultanément), les HAP (jusqu'à 17 simultanément), les PCB (jusqu'à 12 simultanément), les autres substances synthétiques (jusqu'à 18 simultanément) et les métaux (jusqu’à 10 simultanément).

Ci-dessous le détail des 89 substances différentes qui ont été quantifiées sur cette période, avec leurs concentrations maximales quantifiées :
  • Pesticides : Bifénox 179 µg/kg, Biphényle 106 µg/kg, DDD 24' 8 µg/kg, DDD 44' 29 µg/kg, DDE 24' 9 µg/kg, DDE 44' 16 µg/kg, DDT 24' 39 µg/kg, DDT 44' 13 µg/kg, Hexachlorobenzène 12 µg/kg, Naphtalène 216 µg/kg, Oxadiazon 103 µg/kg, Pentachlorobenzène 11 µg/kg, Tributylétain 11 µg/kg, Trichlorobenzène-1,2,4 118 µg/kg
  • HAP : Acénaphtène 23 µg/kg, Acénaphtylène 11 µg/kg, Anthracène 60 µg/kg, Benzo (a) Anthracène 154 µg/kg, Benzo (a) Pyrène 155 µg/kg, Benzo (b) Fluoranthène 220 µg/kg, Benzo (ghi) Pérylène 302 µg/kg, Benzo (k) Fluoranthène 78 µg/kg, Chrysène 185 µg/kg, Dibenzo (ah) Anthracène 140 µg/kg, Fluoranthène 465 µg/kg, Fluorène 102 µg/kg, Indéno (123c) Pyrène 130 µg/kg, Méthyl-2-Fluoranthène 70 µg/kg, Méthyl-2-Naphtalène 126 µg/kg, Phénanthrène 285 µg/kg, Pyrène 360 µg/kg
  • PCB : PCB 101 25 µg/kg, PCB 105 1 µg/kg, PCB 118 28 µg/kg, PCB 126 19 µg/kg, PCB 138 49 µg/kg, PCB 153 28 µg/kg, PCB 170 7 µg/kg, PCB 180 31 µg/kg, PCB 194 18 µg/kg, PCB 209 2,1 µg/kg, PCB 28 3,2 µg/kg, PCB 44 3,1 µg/kg, PCB 52 2,6 µg/kg, PCB 77 4,9 µg/kg
  • Autres substances synthétiques : Benzène 11 µg/kg, Chlorobenzène 340 µg/kg, Chloroforme 1 µg/kg, Dibutylétain 13 µg/kg, Dichloréthane-1,2 3 µg/kg, Dichloroaniline-2,4 26 µg/kg, Dichloroaniline-2,5 26 µg/kg, Dichloroaniline-2,6 22 µg/kg, Dichlorobenzène-1,2 12 µg/kg, Dichlorobenzène-1,3 2 µg/kg, Dichlorobenzène-1,4 16 µg/kg, Dichlorométhane 14 µg/kg, Dinitrotoluène-2,4 133 µg/kg, Dioctylétain 154 µg/kg, Ethyl hexyl phtalate 9000 µg/kg, Ethylbenzène 11 µg/kg, Hexachlorobutadiène 5 µg/kg, Isopropylbenzène 1 µg/kg, Monooctylétain 157 µg/kg, Tétrabutylétain 23 µg/kg, Tétrachloréthylène 270 µg/kg, Tétrachlorobenzène-1,2,3,4 10 µg/kg, Tétrachlorobenzène-1,2,3,5 7 µg/kg, Tétrachlorobenzène-1,2,4,5 6 µg/kg, Toluène 7374 µg/kg, Trichloréthane-1,1,1 160 µg/kg, Trichloréthylène 400 µg/kg, Trichloroaniline-2,4,6 92 µg/kg, Trichlorobenzène-1,2,3 22 µg/kg, Trichlorobenzène-1,3,5 30 µg/kg, Tricyclohexylétain 22 µg/kg, Xylène-ortho 7,2 µg/kg, Xylène-para 7 µg/kg
  • Métaux : Antimoine 0,8 mg/kg, Arsenic 19 mg/kg, Baryum 467 mg/kg, Bore 93 mg/kg, Cadmium 0,8 mg/kg, Chrome 90,7 mg/kg, Cuivre 64,9 mg/kg, Mercure 0,3 mg/kg, Nickel 51,9 mg/kg, Plomb 47 mg/kg, Zinc 210 mg/kg
Toujours sur cette période, le total des HAP quantifiés par prélèvement atteint le maximum de 1977 µg/kg.

Bassin Adour-Garonne

Quelques substances sont signalées quantifiées mais avec des valeurs égales à 0. On les a laissées parce que les résultats ne paraissent pas aberrants et ne concernent que quelques prélèvements dont le lecteur tiendra compte en analysant les résultats : les 20/10/2001 et 20/12/2001 pour la Charente ; les 22/10/2001 et 16/12/2001 pour l’Adour.

L’Adour en aval de Dax

On dispose de 34 prélèvements pour la période 2000 à 2008. Ci-dessous le nombre de substances chimiques recherchées dans chaque prélèvement de MES, avec les détails par famille :



Les nombres de substances recherchées vont de 0 à 4 pour les pesticides, 0 à 12 pour les HAP, 0 à 7 pour les PCB, 0 pour les autres substances chimiques de synthèse et 8 pour les métaux.

Le nombre des substances recherchées, ainsi que le choix des LQ utilisées, ont un impact direct sur les nombres de substances chimiques quantifiées, au total ou par famille, dans chaque prélèvement d'eau :



On constate que sur la période 2000-2008, jusqu'à 26 substances chimiques différentes sont quantifiées ensemble dans un même prélèvement. Les familles concernées sont :
Les pesticides (jusqu’à 4 simultanément), les HAP (jusqu'à 11 simultanément), les PCB (jusqu'à 7 simultanément), les autres substances synthétiques (aucune) et les métaux (jusqu’à 8 simultanément).

Ci-dessous le détail des 31 substances différentes qui ont été quantifiées sur cette période, avec leurs concentrations maximales quantifiées :
  • Pesticides : Atrazine déséthyl 0 µg/kg, Hexachlorobenzène 0 µg/kg, Hexachlorocyclohexane gamma 11 µg/kg, Trifluraline 20 µg/kg
  • HAP : Anthracène 21 µg/kg, Benzo(a)anthracène 128 µg/kg, Benzo(a)pyrène 35 µg/kg, Benzo(b)fluoranthène 234 µg/kg, Benzo(g,h,i)pérylène 110 µg/kg, Benzo(k)fluoranthène 49 µg/kg, Dibenzo(a,h)anthracène 180 µg/kg, Fluoranthène 324 µg/kg, Indéno (123cd) pyrène 115 µg/kg, Méthyl-2-Fluoranthène 0 µg/kg, Méthyl-2-Naphtalène 355 µg/kg, Phénanthrène 325 µg/kg
  • PCB : PCB 101 190 µg/kg, PCB 118 10 µg/kg, PCB 138 95 µg/kg, PCB 153 140 µg/kg, PCB 180 25 µg/kg, PCB 28 20 µg/kg, PCB 52 30 µg/kg
  • Métaux : Arsenic 26 mg/kg, Cadmium 1,9 mg/kg, Chrome 78,1 mg/kg, Cuivre 67,7 mg/kg, Mercure 0,21 mg/kg, Nickel 137 mg/kg, Plomb 66 mg/kg, Zinc 293,5 mg/kg
Toujours sur cette période, le total des HAP quantifiés par prélèvement atteint le maximum de 1089 µg/kg.

La Garonne à Cadillac

On dispose de 5 prélèvements pour la période 2000 à 2008, tous effectués en 2005. Ci-dessous le nombre de substances chimiques recherchées dans chaque prélèvement de MES, avec les détails par famille :



Les nombres de substances recherchées vont de 4 pour les pesticides, 10 pour les HAP, 7 pour les PCB, 0 pour les autres substances chimiques de synthèse et 8 pour les métaux.

Le nombre des substances recherchées, ainsi que le choix des LQ utilisées, ont un impact direct sur les nombres de substances chimiques quantifiées, au total ou par famille, dans chaque prélèvement d'eau :



On constate que sur cette période, jusqu'à 18 substances chimiques différentes sont quantifiées ensemble dans un même prélèvement. Les familles concernées sont :
Les pesticides (aucun), les HAP (jusqu'à 10 simultanément), les PCB (aucun), les autres substances synthétiques (aucune) et les métaux (jusqu’à 8 simultanément).

Ci-dessous le détail des 18 substances différentes qui ont été quantifiées sur cette période, avec leurs concentrations maximales quantifiées :
  • HAP : Anthracène 370 µg/kg, Benzo(a)anthracène 2000 µg/kg, Benzo(a)pyrène 2690 µg/kg, Benzo(b)fluoranthène 2800 µg/kg, Benzo(g,h,i)pérylène 1790 µg/kg, Benzo(k)fluoranthène 1040 µg/kg, Dibenzo(a,h)anthracène 540 µg/kg, Fluoranthène 3320 µg/kg, Indéno (123cd) pyrène 1220 µg/kg, Phénanthrène 1800 µg/kg
  • Métaux : Arsenic 29,3 mg/kg, Cadmium 0,9 mg/kg, Chrome 63 mg/kg, Cuivre 37 mg/kg, Mercure 0,22 mg/kg, Nickel 36 mg/kg, Plomb 57 mg/kg, Zinc 196 mg/kg
Toujours sur cette période, le total des HAP quantifiés par prélèvement atteint le maximum de 17570 µg/kg.

La Dordogne à Pessac-sur-Dordogne

On dispose de 5 prélèvements pour la période 2000 à 2008, tous effectués en 2005. Ci-dessous le nombre de substances chimiques recherchées dans chaque prélèvement de MES, avec les détails par famille :



Les nombres de substances recherchées vont de 4 pour les pesticides, 10 pour les HAP, 7 pour les PCB, 0 pour les autres substances chimiques de synthèse et 8 pour les métaux.

Le nombre des substances recherchées, ainsi que le choix des LQ utilisées, ont un impact direct sur les nombres de substances chimiques quantifiées, au total ou par famille, dans chaque prélèvement d'eau :



On constate que sur cette période, jusqu'à 18 substances chimiques différentes sont quantifiées ensemble dans un même prélèvement. Les familles concernées sont :
Les pesticides (aucun), les HAP (jusqu'à 10 simultanément), les PCB (aucun), les autres substances synthétiques (aucune) et les métaux (jusqu’à 8 simultanément).

Ci-dessous le détail des 18 substances différentes qui ont été quantifiées sur cette période, avec leurs concentrations maximales quantifiées :
  • HAP : Anthracène 30 µg/kg, Benzo(a)anthracène 230 µg/kg, Benzo(a)pyrène 420 µg/kg, Benzo(b)fluoranthène 460 µg/kg, Benzo(g,h,i)pérylène 300 µg/kg, Benzo(k)fluoranthène 180 µg/kg, Dibenzo(a,h)anthracène 70 µg/kg, Fluoranthène 580 µg/kg, Indéno (123cd) pyrène 220 µg/kg, Phénanthrène 390 µg/kg
  • Métaux : Arsenic 23,6 mg/kg, Cadmium 0,6 mg/kg, Chrome 47 mg/kg, Cuivre 36 mg/kg, Mercure 0,21 mg/kg, Nickel 29,7 mg/kg, Plomb 42 mg/kg, Zinc 152 mg/kg
Toujours sur cette période, le total des HAP quantifiés par prélèvement atteint le maximum de 2880 µg/kg.

La Charente à Taillebourg

On dispose de 34 prélèvements pour la période 2000 à 2008. Ci-dessous le nombre de substances chimiques recherchées dans chaque prélèvement de MES, avec les détails par famille :



Les nombres de substances recherchées vont de 0 à 4 pour les pesticides, 0 à 12 pour les HAP, 0 à 7 pour les PCB, 0 pour les autres substances chimiques de synthèse et 8 pour les métaux.

Le nombre des substances recherchées, ainsi que le choix des LQ utilisées, ont un impact direct sur les nombres de substances chimiques quantifiées, au total ou par famille, dans chaque prélèvement d'eau :



On constate que sur la période 2000-2008, jusqu'à 29 substances chimiques différentes sont quantifiées ensemble dans un même prélèvement. Les familles concernées sont :
Les pesticides (jusqu’à 4 simultanément), les HAP (jusqu'à 12 simultanément), les PCB (jusqu'à 7 simultanément), les autres substances synthétiques (aucune) et les métaux (jusqu’à 8 simultanément).

Ci-dessous le détail des 31 substances différentes qui ont été quantifiées sur cette période, avec leurs concentrations maximales quantifiées :
  • Pesticides : Atrazine déséthyl 0 µg/kg, Hexachlorobenzène 0 µg/kg, Hexachlorocyclohexane gamma 12 µg/kg, Trifluraline 20 µg/kg
  • HAP : Anthracène 40 µg/kg, Benzo(a)anthracène 215 µg/kg, Benzo(a)pyrène 310 µg/kg, Benzo(b)fluoranthène 420 µg/kg, Benzo(g,h,i)pérylène 362 µg/kg, Benzo(k)fluoranthène 200 µg/kg, Dibenzo(a,h)anthracène 210 µg/kg, Fluoranthène 384 µg/kg, Indéno (123cd) pyrène 440 µg/kg, Méthyl-2-Fluoranthène 40 µg/kg, Méthyl-2-Naphtalène 140 µg/kg, Phénanthrène 374 µg/kg
  • PCB : PCB 101 560 µg/kg, PCB 118 25 µg/kg, PCB 138 350 µg/kg, PCB 153 120 µg/kg, PCB 180 60 µg/kg, PCB 28 20 µg/kg, PCB 52 65 µg/kg
  • Métaux : Arsenic 16,7 mg/kg, Cadmium 2,7 mg/kg, Chrome 110 mg/kg, Cuivre 111,8 mg/kg, Mercure 0,8 mg/kg, Nickel 31 mg/kg, Plomb 128,8 mg/kg, Zinc 355,8 mg/kg
Toujours sur cette période, le total des HAP quantifiés par prélèvement atteint le maximum de 2775 µg/kg.

Bassin Loire-Bretagne

La Loire à Montjean-sur-Loire

On dispose de 117 prélèvements pour la période 2000 à 2008. Ci-dessous le nombre de substances chimiques recherchées dans chaque prélèvement de MES, avec les détails par famille :



Les nombres de substances recherchées vont de 0 à 207 pour les pesticides, 0 à 19 pour les HAP, 0 à 16 pour les PCB, 0 à 86 pour les autres substances chimiques de synthèse et 0 à 25 pour les métaux.

Le nombre des substances recherchées, ainsi que le choix des LQ utilisées, ont un impact direct sur les nombres de substances chimiques quantifiées, au total ou par famille, dans chaque prélèvement d'eau :



On constate que sur la période 2000-2008, jusqu'à 36 substances chimiques différentes sont quantifiées ensemble dans un même prélèvement. Les familles concernées sont :
Les pesticides (jusqu’à 3 simultanément), les HAP (jusqu'à 14 simultanément), les PCB (jusqu'à 6 simultanément), les autres substances synthétiques (jusqu'à 2 simultanément) et les métaux (jusqu’à 23 simultanément).

Ci-dessous le détail des 67 substances différentes qui ont été quantifiées sur cette période, avec leurs concentrations maximales quantifiées :
  • Pesticides : Acétochlore 30 µg/kg, Anthraquinone 80 µg/kg, Biphényle 15 µg/kg, Chlorfenvinphos 0,8 µg/kg, Chlorothalonil 20 µg/kg, DDD 24' 6 µg/kg, Diuron 250 µg/kg, Fenchlorphos 20 µg/kg, Lambda-cyhalothrine 20 µg/kg, Naphtalène 140 µg/kg, Oxadiazon 20 µg/kg, Parathion méthyl 20 µg/kg, Propétamphos 50 µg/kg, Terbuméton 20 µg/kg, Tétrachlorvinphos 20 µg/kg, Trifluraline 20 µg/kg
  • HAP : Acénaphtylène 10 µg/kg, Anthracène 110 µg/kg, Benzo(a)anthracène 220 µg/kg, Benzo(a)pyrène 380 µg/kg, Benzo(b)fluoranthène 270 µg/kg, Benzo(g,h,i)pérylène 270 µg/kg, Benzo(k)fluoranthène 230 µg/kg, Chrysène 520 µg/kg, Dibenzo(a,h)anthracène 137 µg/kg, Fluoranthène 600 µg/kg, Fluorène 60 µg/kg, Indéno (123cd) pyrène 240 µg/kg, Méthyl-2-Fluoranthène 180 µg/kg, Méthyl-2-Naphtalène 177 µg/kg, Phénanthrène 471 µg/kg, Pyrène 700 µg/kg
  • PCB : PCB 101 3 µg/kg, PCB 118 3 µg/kg, PCB 138 14 µg/kg, PCB 153 12 µg/kg, PCB 180 11 µg/kg, PCB 28 190 µg/kg, PCB 52 2 µg/kg
  • Autres substances synthétiques : 4-tert-Octylphenol 271 µg/kg, Bisphenol A 1350 µg/kg, Chloro-4 Méthylphénol-3 200 µg/kg, Ethyl hexyl phtalate 12500 µg/kg
  • Métaux : Aluminium 56400 mg/kg, Antimoine 5,5 mg/kg, Argent 0,8 mg/kg, Arsenic 56 mg/kg, Baryum 320 mg/kg, Béryllium 30,7 mg/kg, Bore 60 mg/kg, Cadmium 2,7 mg/kg, Chrome 100 mg/kg, Cobalt 9 mg/kg, Cuivre 628 mg/kg, Etain 56,8 mg/kg, Fer 38000 mg/kg, Manganèse 1400 mg/kg, Mercure 1,37 mg/kg, Molybdène 6,5 mg/kg, Nickel 406 mg/kg, Plomb 61,6 mg/kg, Sélénium 10,8 mg/kg, Thallium 0,94 mg/kg, Titane 1320 mg/kg, Uranium 30,3 mg/kg, Vanadium 84 mg/kg, Zinc 523 mg/kg
Toujours sur cette période, le total des HAP quantifiés par prélèvement atteint le maximum de 2950 µg/kg.

La Vilaine à Rieux

On dispose de 118 prélèvements pour la période 2000 à 2008. Ci-dessous le nombre de substances chimiques recherchées dans chaque prélèvement de MES, avec les détails par famille :



Les nombres de substances recherchées vont de 18 à 207 pour les pesticides, 7 à 19 pour les HAP, 0 à 16 pour les PCB, 1 à 86 pour les autres substances chimiques de synthèse et 0 à 25 pour les métaux.

Le nombre des substances recherchées, ainsi que le choix des LQ utilisées, ont un impact direct sur les nombres de substances chimiques quantifiées, au total ou par famille, dans chaque prélèvement d'eau :



On constate que sur la période 2000-2008, jusqu'à 35 substances chimiques différentes sont quantifiées ensemble dans un même prélèvement. Les familles concernées sont :
Les pesticides (jusqu’à 3 simultanément), les HAP (jusqu'à 14 simultanément), les PCB (jusqu'à 3 simultanément), les autres substances synthétiques (jusqu'à 3 simultanément) et les métaux (jusqu’à 24 simultanément).

Ci-dessous le détail des 59 substances différentes qui ont été quantifiées sur cette période, avec leurs concentrations maximales quantifiées :
  • Pesticides : Acétochlore 142 µg/kg, Alachlore 40 µg/kg, Anthraquinone 40 µg/kg, Biphényle 12 µg/kg, Chlorfenvinphos 1,1 µg/kg, Chlorpyriphos-éthyl 5 µg/kg, DDT 44' 71 µg/kg, Naphtalène 150 µg/kg, Oxadiazon 20 µg/kg, Parathion méthyl 20 µg/kg, Pendiméthaline 14 µg/kg, Tributylétain 14 µg/kg
  • HAP : Acénaphtylène 6 µg/kg, Anthracène 910 µg/kg, Benzo(a)anthracène 89 µg/kg, Benzo(a)pyrène 122 µg/kg, Benzo(b)fluoranthène 145 µg/kg, Benzo(g,h,i)pérylène 280 µg/kg, Benzo(k)fluoranthène 366 µg/kg, Chrysène 520 µg/kg, Dibenzo(a,h)anthracène 320 µg/kg, Fluoranthène 600 µg/kg, Fluorène 290 µg/kg, Indéno (123cd) pyrène 210 µg/kg, Méthyl-2-Fluoranthène 137 µg/kg, Méthyl-2-Naphtalène 390 µg/kg, Phénanthrène 564 µg/kg, Pyrène 620 µg/kg
  • PCB : PCB 138 32 µg/kg, PCB 153 26 µg/kg, PCB 180 18 µg/kg
  • Autres substances synthétiques : 4-tert-Octylphenol 141 µg/kg, Bisphenol A 3000 µg/kg, Ethyl hexyl phtalate 3506 µg/kg, Tétrabutylétain 10 µg/kg
  • Métaux : Aluminium 66600 mg/kg, Antimoine 2,3 mg/kg, Argent 0,7 mg/kg, Arsenic 60 mg/kg, Baryum 330 mg/kg, Béryllium 20,4 mg/kg, Bore 52 mg/kg, Cadmium 10,8 mg/kg, Chrome 114 mg/kg, Cobalt 90,4 mg/kg, Cuivre 278 mg/kg, Etain 44,7 mg/kg, Fer 48000 mg/kg, Manganèse 2900 mg/kg, Mercure 5,21 mg/kg, Molybdène 2,1 mg/kg, Nickel 62 mg/kg, Plomb 63 mg/kg, Sélénium 1,1 mg/kg, Thallium 0,7 mg/kg, Titane 731 mg/kg, Uranium 10,3 mg/kg, Vanadium 91 mg/kg, Zinc 494 mg/kg
Toujours sur cette période, le total des HAP quantifiés par prélèvement atteint le maximum de 2195 µg/kg.

Bassin Seine-Normandie

La Seine à Conflans-Sainte-Honorine

Pas de données disponibles à ce jour (avril 2009) sur les MES entre 2000 et 2008.

La Seine à La Bouille

On dispose de 80 prélèvements pour la période 2000 à 2008. Ci-dessous le nombre de substances chimiques recherchées dans chaque prélèvement de MES, avec les détails par famille :



Les nombres de substances recherchées vont de 0 pour les pesticides, 0 pour les HAP, 0 pour les PCB, 0 pour les autres substances chimiques de synthèse et 11 à 12 pour les métaux.

Le nombre des substances recherchées, ainsi que le choix des LQ utilisées, ont un impact direct sur les nombres de substances chimiques quantifiées, au total ou par famille, dans chaque prélèvement d'eau :



On constate que sur la période 2000-2008, jusqu'à 12 substances chimiques différentes sont quantifiées ensemble dans un même prélèvement. Les familles concernées sont :
Les pesticides (aucun), les HAP (aucun), les PCB (aucun), les autres substances synthétiques (aucune) et les métaux (jusqu’à 12 simultanément).

Ci-dessous le détail des 12 substances différentes qui ont été quantifiées sur cette période, avec leurs concentrations maximales quantifiées :
  • Métaux : Argent 133 mg/kg, Arsenic 29,4 mg/kg, Cadmium 6,4 mg/kg, Chrome 168 mg/kg, Cobalt 17,6 mg/kg, Cuivre 167 mg/kg, Mercure 7,23 mg/kg, Nickel 49,5 mg/kg, Plomb 243 mg/kg, Titane 3 230 mg/kg, Vanadium 122 mg/kg, Zinc 757 mg/kg

La valse des LQ et des nombres de substances quantifiées

Le nombre de substances quantifiées dépend de la fluctuation réelle des teneurs selon les saisons, les conditions hydrologiques et les méthodes de prélèvements, mais il dépend aussi très fortement de la fluctuation et de la bassesse des LQ. Dès que les LQ sont élevées, les substances ne sont plus quantifiées et la contamination est sous-évaluée.
Il est très dommageable pour le principe de précaution, pour la constitution d’un historique de suivi et pour l’interprétation des évolutions que les LQ changent tout le temps, et qu’elles ne diminuent pas systématiquement au fil des années.
Les LQ minimum et maximum pour un échantillon d’une centaine de substances sont présentées dans l’article La contamination chimique des sédiments et des matières en suspension en aval de 13 grands cours d’eau (6) : les LQ des analyses de MES de 2000 à 2008.
On y voit que les écarts de pratique entre les différents grands bassins, et aussi au sein d’un même bassin, sont parfois énormes et inexplicables, même en supposant qu’il puisse y avoir des confusions entre LD et LQ.

Les LQ des PCB

Pour donner un aperçu sur la pertinence des LQ utilisées, sans alourdir cette présentation, on se limitera à l’exemple des PCB. Rappelons que l’on ne dispose que des LQ des substances non quantifiées.

Le tableau ci-dessous fait le point sur les LQ utilisées par grand bassin et sur leur évolution, pour les stations de ces bassins choisies dans cet article et pour les 7 PCB marqueurs (PCB 28, 52, 101, 118, 138, 153 et 180) :
_____Bassin_______2000____2001____2002____2003____2004____2005____2006____2007____2008__
Artois-Picardie------------------------------------------------------
Rhin-Meuse5 à 5010 à 5011111 à 105------
Seine-Normandie------------------------------------------------------
Loire-Bretagne------------0,01100,01 à 1010 à 2510102
Adour-Garonne105 à 205555------------------
Rhône-Méditerranée55510101010101


En Rhône-Méditerranée, on remarque que les LQ sont passées d’un maximum de 10 µg/kg en 2003/2007 à 1 µg/kg en 2008. Les LQ sont aussi passées d’un maximum de 25µg/kg en 2005 à 2 µg/kg en 2008 en Loire-Bretagne.
En Rhin-Meuse, les LQ égales à 1 µg/kg de 2002 à 2005, sont passées à 5 µg/kg en 2007. Elles sont aussi de 5 µg/kg pour Adour-Garonne en 2005.

Dans le cas où, comme en Loire-Bretagne, les données sont issues de plusieurs réseaux de mesures de connaissance générale (voir DISC'EAU), on constate que les LQ changent au sein d'un même réseau et ne sont pas ramenées à la LQ minimale déjà pratiquée sur la station, tous réseaux confondus. Sur l'exemple du PCB 28 :
Pour le réseau 1, "Réseau National de Bassin de suivi de la qualité des eaux superficielles", les LQ vont de 0,01 à 10 µg/kg.
Pour le réseau 400000125, "Contrôle de surveillance des cours d'eau du bassin Loire, cours d'eau côtiers vendéens et bretons", les LQ sont comprises entre 2 et 10 µg/kg.
Pour le réseau 400010000, "Réseau d'inventaire des 200 substances" (2005), les LQ sont de 25 µg/kg.

Ces changements selon les années permettent de comprendre les résultats parfois assez surprenants sur le nombre de substances quantifiées exposés dans les différents graphes ci-dessus (voir par ex. le Rhône à Arles).

Conclusion

Le tableau présenté dans l’article La contamination chimique des sédiments et des matières en suspension en aval de 13 grands cours d’eau (4) : éléments de comparaison des teneurs maximales quantifiées dans les matières en suspension pour la période 2000 à 2008 réunit les valeurs maximales quantifiées pendant cette période dans les MES pour les substances recherchées à peu prés partout.

Les conclusions sont les mêmes que celles pour les sédiments présentées dans l’article La contamination chimique des sédiments et des matières en suspension en aval de 13 grands cours d’eau (1) : les substances recherchées et les substances quantifiées dans les sédiments pour la période 2000 à 2008.


Note :
Pour Eau-Evolution, la catégorie des pesticides regroupe toutes les substances utilisées, ou ayant été utilisées autrefois, pour leur pouvoir biocide par les secteurs agricole mais aussi industriel et domestique. Le classement de certaines substances est difficile et souvent délicat. Une quinzaine de substances sur les 972 recensées ont d’ailleurs changé de catégorie avec mise à jour de l’index des substances depuis la rédaction de cet article (n-Butyl Phtalate, Butyl benzyl phtalate, Formaldehyde, etc.). Cela ne change en rien les résultats concernant les quantifications. Le lecteur est tout à fait libre de classer les substances dans la catégorie qui répond au mieux à ses interrogations. L’auteur rappelle que l’objectif premier de cette vitrine est de proposer des méthodes pour appréhender au mieux la réalité de la contamination chimique des milieux aquatiques. Les experts chimistes et toxicologues sont fortement invités à participer à l’amélioration de la pertinence de l’index des substances chimiques.


Création : 18 avril 2009
Dernière actualisation :

Commentaires (fermés depuis mars 2014)


Site créé en décembre 2008 avec le soutien du WWF. En veille depuis mars 2014. Merci de votre visite. Informations légales et politique éditoriale